Réunion de Circonscription du 28 novembre 2018

NOM ECOLE PRESENT ABSENT
BARRA Michel Libourne Epinette p
BAUDRY André St Quentin de Baron Extension en cours
BOURGEIX Danielle Arveyres Mat / Elem Excusée
CATHELIN Marie Christine</ Libourne Sud Mat / Elem Excusée
CHAGNEAU Françoise RPI   Néac/Pomerol/Lalande P
GALLARD Christine St Sulpice Faleyrens Excusée
HUDEC Chantal Branne P
LACOSSE Marie Thérèse RPI St Jean de Blaignac/St Vincent Pertignas/Mérignas P
MARCON Myriam Les Billaux
ORIO Marie Christine VAYRES Mat/Elem P
REYNAUD Jean François Nérigean
TURPAULT Monique Moulon Excusée
NOUVEAU Jacky Président UNION 33 P
VANHUYSSE Jacques IEN Libourne 1 P

Préliminaire :

Le lieu de la rencontre, choisi pour faire découvrir les nouveaux locaux de l’Inspection, n’est pas forcément très pertinent : Problème du stationnement.
Le retour à la Maison des Associations est à envisager, mais choix de la date longtemps à l’avance à mettre en regard avec les disponibilités de l’Inspecteur.
Noter : Nouvelle adresse Inspection : 48 rue Etienne Sabatié.
N° de téléphone : 05 57 57 35 14
Mail : jacques.vanhuysse@ac-bordeaux.fr

Les DDEN de la circonscription :

Au nombre de 11, plus une demande d’extension sur l’école de St Quentin de Baron en cours de validation pour Mr Baudry déjà DDEN sur la circonscription Sud Entre Deux Mers.
• Demande de l’école de Rauzan (au mois d’août), sans suite à ce jour.
• Ecole du Centre : Pas de dossier pour Mme Hutinet ; Remise des documents à la directrice le 11 octobre.

Les missions du DDEN. Les supports :

Les missions sont rapidement rappelées. De nombreux supports peuvent aider les DDEN à se faire connaître et à accomplir au mieux leur mission.
Les affichettes. La chemise. Le vade-mecum. Le site (DDEN 33). Le flash. Le Délégué. Le rapport de visite.

Les actions départementales :

Nature / Environnement – Patrimoine : Informations et documents d’inscription sont diffusés dans les écoles par la DSDEN (en cours).
Se construire citoyen :
Arbres de la laïcité : 2018 : Bègles Gambetta
AG départementale : 23 mars 2019 à St André de Cubzac.

Tour de table (synthèse) :

L’évolution démographique est variable d’une commune à l’autre. Des écoles ont bénéficié de créations de classe, d’autres sont sous la menace de fermetures mais dans l’ensemble les conditions d’enseignement sont convenables. La vigilance s’impose pour conserver cet équilibre.
Les équipes pédagogiques sont plutôt stables, proposant des projets nombreux et variés.
L’accompagnement des élèves en difficulté n’est pas totalement satisfaisant en raison de RASED incomplets.
Les relations entre parents/enseignants/municipalité ne posent généralement pas de problèmes majeurs. Un cas de tension est signalé avec un Président de SIRP (syndicat intercommunal de regroupement pédagogique).
Le retour à la semaine de 4 jours est devenu la norme (bien que toujours soumis à dérogation). Les enfants semblent avoir été oubliés dans la prise de décision. Les communes mettent en place dans la mesure du possible un plan mercredi (avec validation conjointe de la DSDEN et de la DDJS) avec toujours participation financière de la CAF.
Les locaux font, dans toutes les communes, l’objet d’opérations d’entretien, d’amélioration ou de modernisation donnant toute satisfaction.
Partout, les exercices de sécurité (incendie, PPMS, intrusion) sont réalisés avec parfois la participation de l’équipe mobile de sécurité du rectorat.

Intervention de Mr Vanhuysse, IEN Libourne 1 :

Actualités de rentrée :
En raison de la hausse démographique, la dotation en poste de la Gironde est favorable, permettant l’augmentation des moyens de remplacement et un regard plus exigeant sur la ruralité.
Les évaluations nationales se sont déroulées en septembre (CP/CE1 et octobre (6ème). Présentation aux DDEN des livrets en maths et en français. Une détection précoce des difficultés doit permettre une mise en place plus efficace des stratégies de remédiation.
Le plan de formation continue est maintenant défini par le Ministère et porte uniquement sur les maths (9h) et le français (9h), enjeux prioritaires.
Des formations dans les autres matières pourraient avoir lieu sur la base du volontariat durant les vacances ou les journées de prérentrée ou de solidarité.
Les inspections « traditionnelles » des enseignants ont disparu remplacées par les PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations) au nombre de 3 durant la vie professionnelle.
Une circulaire du DASEN rappelle la nécessité d’une assiduité scolaire sans faille.
Les sorties scolaires avec nuitées nécessitent dorénavant la présence obligatoire de deux enseignants (en activité).
Deux projets sur l’inclusion sont mis en place (St Sulpice et Civrac).
Un plan bibliothèque concernant 5 écoles rurales et un plan « écoles numériques (7 dossiers) sont développés.
« Le quart d’heure lecture pour tous » se met en place dans toutes les écoles.

Compte-rendu établi par M. Barra, délégué de circonscription.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *